vendredi 13 avril 2012

Nouvelle installation du feu du Hourdel

   Détruit par explosifs en 1944, il fut rétabli provisoirement dès le 17 juin 1945 sur un pylône métallique.
   Le fanal du Hourdel est maintenant placé au sommet d'une tour. Terminée dès 1950, cette tour est flanquée d'un bâtiment destiné à recevoir les appareils électriques et autres matériels de service. Une sirène de brume est annexée à l'établissement.
   De la plateforme de la tour, on domine le panorama de l'embouchure de la Somme, s'étendant des rivages de Cayeux à ceux  de la pointe de Saint-Quentin, et du côté de terre, jusqu'à Saint-Valery et aux plateaux en bordure des anciens rivages.